espaceur
Misericordieux comme le Père
19 mars  - 3ème dimanche du Carême

Les larmes de NIcolas II
Père Paul de Quatrebarbes

SI TU SAVAIS…

  Le dialogue entre Jésus et la Samaritaine, au bord d’un puits, en plein soleil. Ils sont seuls, à l’écart, hors de la ville dont les habitants reposent à l’ombre. Et la conversation porte sur une réalité bien concrète, l’eau, nécessaire aux activités domestiques, nécessaire pour le corps, puisque Jésus lui-même a soif. La conversation se développe, en paliers successifs, allant de l’eau du puits à une eau différente, sans que la Samaritaine paraisse bien comprendre. Elle achève cette première étape en demandant à Jésus de lui donner l’eau dont il parle. Cela lui évitera de venir en chercher chaque jour, en plein midi. Elle ne voit pas bien de quoi Jésus parle vraiment, mais son attente a été éveillée. Il semble qu’elle ait soif, à son tour. Elle a soif de l’eau du puits, encore.

  Mais notre foi est dirigée vers quelqu’un. Cette disposition intérieure est réponse à la Parole du Seigneur et don pour la comprendre. Mais elle ne nous ramène pas à nous-mêmes. Elle nous sort de nous-mêmes, au contraire. Mais elle ne nous fait pas quitter notre existence et sa densité. Elle nous fait viser quelqu’un. Nous croyons en quelqu’un. Nous ne donnons pas notre foi à n’importe qui !

  La Samaritaine alors pressent que son interlocuteur n’est décidément pas un interlocuteur quelconque. Elle associe à sa réponse le Messie qui doit « tout faire connaître ». Ce qu’elle vient d’entendre appartient à ce « tout ». Et l’attestation de la vérité des propos entendus, elle la trouve dans le regard qu’il a porté sur sa propre vie. Ce regard l’a ouverte à sa lumière.

  « Moi, qui te parle, je le suis. » Imaginons l’extraordinaire densité de ces paroles, le poids qu’elles ont au terme de ce dialogue, la carrure de celui qui les prononce.

  Le petit mot « foi » désigne cet élan vers le Seigneur Jésus, un élan qu’il a suscité en venant à notre rencontre tandis que nous nous ouvrions à lui.

Père Antoine-Louis de Laigue,
curé

Feuille d'Information Paroissiale de Notre Dame de Grâce de Passy
Editoriaux - archives


[Carême 2017] Pourquoi se priver pendant le carême ?


Incarnation et culture


[Témoignage] Alice, en route vers le baptême


Conférences de carême 2017 - Culture et liberté par Olivier Boulnois

Jésus l'Incomparable - 3e MOOC de SINOD : annonce du Collège des Bernardins sur Vimeo.


[Formation] - Le parcours EVEN