espaceur
Misericordieux comme le Père
5 mars  - 1er dimanche du Carême

Célibat, célibat chéri
Père Etienne Masquelier

Carême 2017

BIENVEILLANCE DE DIEU…
BIENVEILLANCE DES HOMMES…

  Le carême est un passage de la mort à la vie, du vieil homme à l’homme nouveau. Mais ce mouvement intérieur vers l’homme nouveau n’est pas seulement le fruit de notre seul effort : le carême est aussi l’heure de la bienveillance de Dieu, c’est-à-dire le moment où Dieu répand avec abondance et générosité tout le meilleur de Son cœur (Son amour) pour chacun d’entre nous.

  Dès lors, voici que se déploie une belle opportunité pour que chacun expérimente à nouveau l’amour de Dieu qui restaure et qui transforme. Oserons-nous entrer et demeurer dans le salut offert par Dieu ?

  Et puisqu’en tant que fidèles, depuis mercredi dernier, nous nous “recentrons” vers Le Seigneur, faisons confiance aux moyens que l’Église recommande : une prière plus régulière et plus intense, l’aumône, c’est-à-dire le partage avec diverses formes,…enfin le jeûne.

  Mais cette année, pourquoi ne pratiquerais-je pas particulièrement le jeûne du langage ? En effet, la langue m’est donnée pour louer le Seigneur et pour construire des relations vraiment humaines par des paroles bienveillantes. Mais que je le reconnaisse franchement : c’est (trop ?) rarement le cas !

  Alors, que Le Seigneur m’aide à lutter contre ma piètre habitude de dénigrer mon prochain, de le juger “à l’emporte pièce”, de porter atteinte à sa réputation… Voici que j’ai une bonne trentaine de jours pour jeûner de tous mes vains bavardages, mes paroles oiseuses, mes critiques destructrices et mes jugements faciles… Une belle occasion pour faire droit à cette Parole de Dieu : “Aucune parole mauvaise ne doit sortir de votre bouche ; mais, s’il en est besoin, que ce soit une parole bonne et constructive, profitable à ceux qui vous écoutent. N’attristez pas le Saint Esprit de Dieu, qui vous a marqués de son sceau en vue du jour de votre délivrance. Amertume, irritation, colère, éclats de voix ou insultes, tout cela doit être éliminé de votre vie, ainsi que toute espèce de méchanceté. Soyez entre vous pleins de générosité et de tendresse. Pardonnez-vous les uns aux autres, comme Dieu vous a pardonné dans le Christ.” (Ephésiens 4, 29-32).

Père Laurent Chauvin

Feuille d'Information Paroissiale de Notre Dame de Grâce de Passy
Editoriaux - archives


[Carême 2017] Quelle est la symbolique des cendres ?


Conférences de carême 2017 - Culture et Évangélisation, le Christ et la culture


Invitation au pèlerinage à Lourdes avec l'ABIIF

Jésus l'Incomparable - 3e MOOC de SINOD : annonce du Collège des Bernardins sur Vimeo.


[Carême 2017] Les conférences de carême à Notre-Dame de Paris, rencontre avec Olivier Boulnois


[Formation] - Le parcours EVEN